Rechercher

Mais pourquoi un squelette pour coacher des musiciens ?

Dernière mise à jour : 8 avr. 2020

Vous aurez remarqué, ceux qui me suivent depuis le début de mon blog, que j'utilise toujours en photo de présentation un squelette. Pourquoi ? Déjà, je peux vous dire qu'elle s'appelle Oscarette ! Elle fait partie intégrante de ma méthodologie de coaching axée sur le Corps, le Coeur et la Tête.


Le Corps :

Mon premier coaching collectif lors d'un stage d'orchestre se déroulait dans une école de musique et... de danse. J'ai trouvé (dans une salle de danse) un squelette de taille humaine : il m'a bien été utile pour expliquer certains détails posturaux ! J'ai donc acheté le mien (en taille réduite, Oscarette ne fait que 45 cm).

Cette partie est souvent peu présente dans nos études musicales alors que je pense que c'est aussi primordial que pour les danseurs. Une bonne partie de mes articles font et feront donc référence au Corps : posture, étirements, échauffements, proprioception, ergonomie...


Le Coeur :

Je veux dire par là les émotions. Comment les gérer ? Mieux : comment les utiliser pour le jeu instrumental ? Le contrôle émotionnel est un de nos piliers de base de la gestion de notre performance musicale. Une partie de mon travail de coaching consiste à vous guider sur l'identification et le classement de vos émotions dans la vie de tous les jours, sur le renforcement des états positifs et sur la gestion des états bloquants, notamment en cas de trac.


La Tête :

Elle est bien utile pour appréhender techniquement ce que l'on veut faire avec notre instrument. C'est elle aussi qui va vous permettre de rationaliser vos objectifs, de vous organiser, de répéter mentalement.


Les 3 parties sont reliées : sur le sujet de la répétition mentale (Tête), je vous demandais d'y associer une émotion (Coeur). A propos du relâchement musculaire, les 3 axes étant parties prenantes : la Tête pour conscientiser les sensations, le Coeur pour l'association du plaisir pendant cet exercice et le Corps pour la détente musculaire.


Pour chacun de ces axes (Corps, Coeur, Tête), à quel niveau vous situez-vous en lisant la description que j'en fais ? Quel est l'équilibre entre ces 3 axes dans votre pratique instrumentale ? Si l'un est absent ou un autre trop prédominant, qu'est-ce que vous pouvez faire pour ramener l'équilibre ? Quelles sont les prochaines actions concrètes que vous pouvez mettre en place d'ici 3 semaines ?

D'autres articles vont suivre pour répondre à la dernière question !


En tenant compte des circonstances actuelles, je propose des coachings par Skype : certes moins complets (et donc moins chers), ils vous permettraient tout de même de profiter d'un premier accompagnement.


Nous avons le temps de l'introspection, profitez-en bien ;)

Musicalement


Marie


40 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout